SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.22 número1Fatores que afetam a dispersão de Biscogniauxia mediterranea nos montados em PortugalPolíticas Públicas de Apoio à Fileira Florestal em Portugal índice de autoresíndice de assuntospesquisa de artigos
Home Pagelista alfabética de periódicos  

Serviços Personalizados

Journal

Artigo

Indicadores

Links relacionados

  • Não possue artigos similaresSimilares em SciELO

Compartilhar


Silva Lusitana

versão impressa ISSN 0870-6352

Resumo

DHAHRI, S. et al. Présence de Glycaspis brimblecombei et son parasitoïde Psyllaephagus bliteus en Tunisie et au Portugal. Silva Lus. [online]. 2014, vol.22, n.1, pp.99-105. ISSN 0870-6352.

Nous signalons la présence, pour la première fois, de Glycaspis brimblecombei Moore (Hemiptera: Psyllidae) et son parasitoïde Psyllaephagus bliteus Riek (Hymenoptera: Encyrtidae) en Tunisie et, également, la présence pour la première fois de P. bliteus au Portugal. Des données relatives à leur distribution géographique, leurs plantes hôtes et les taux de parasitisme son collectées. G. brimblecombei a été observé pour la première fois en Tunisie en 2010 dans les régions côtières du Nord où il a été noté, uniquement, sur Eucalyptus camaldulensis Dehnh.. Ses principales espèces hôtes au Portugal sont E. camaldulensis, E. tereticornis Sm., E. rudis Endl. et E. ovata Labill.. Neuf autres espèces, incluant E. globulus Labill., semblent être résistantes. En Tunisie, les taux d'infestation sont élevés dans les régions de l'Ouest (80,5%±4,0) comparés à ceux des régions de l'Est (8,8% ±4,4). En général, les taux de parasitisme trouvés sont faibles, avec une moyenne de 6,5%±0,8. Au Portugal, les niveaux d'infestation varient de 5 à 75% mais aucune tendance géographique n'émerge. Les taux de parasitisme varient en fonction de la saison, de 1% en Mai à 35% en Octobre, correspondant à la période de formation et celle de l'effondrement de la population de G. brimblecombei. Un modèle de densité-dépendance, d'une durée de trois semaines, est suggéré pour le parasitisme des nymphes en relation avec le nombre total des nymphes de G. brimblecombei. D'autres travaux seront nécessaires pour évaluer l'efficacité du parasitoïde dans le contrôle de ce psylle.

Palavras-chave : Eucalyptus; lutte biologique; invasions biologiques; Psylle du Gommier Rouge; Psyllidae.

        · resumo em Português | Inglês     · texto em Inglês     · Inglês ( pdf )